Le mouvement « QAnon » prend de l’ampleur aux États-Unis, tout comme l’influence grandissante des médias alternatifs, et pourrait devenir une véritable révolution d’ici les prochaines élections

0

 

 

Un personnage nommé « Q » a fait son apparition en octobre dernier sur le forum 4chan (maintenant 8chan) et se présente comme un haut responsable gouvernemental, proche de l’équipe de Donald Trump, disposant d’une habilitation de sécurité «Q», l’une des plus élevées aux Etats-Unis. Ce qui fait la popularité de «Q» est qu’il prétend que le président américain, et plus largement le peuple américain, fait face à un ennemi intérieur, soit l’Etat profond (Deep State), contre lequel Donald Trump doit se mesurer au quotidien.
« Q » prétend, entre autres, qu’il existerait un réseau international qui trafiquerait et abuserait d’enfants dans lequel serait impliquée la Fondation Clinton, notamment à travers ses activités à Haïti. Il ajoute que l’Etat profond perpétuerait des attaques sous faux drapeau et qu’il pratiquerait constamment une forme de chantage sur les personnalités publiques qui se verraient contraintes de le servir. « Q » explique que le président américain, soutenu par un groupe au sein de l’appareil militaire américain dont les racines remonteraient jusqu’à John Kennedy, aurait désormais les cartes en main pour reprendre le contrôle.
Selon « Q », la candidate démocrate à l’élection présidentielle Hillary Clinton, l’ancien président Obama, le sénateur républicain John McCain et le milliardaire George Soros seraient quelques-uns des visages de cet Etat profond qui comprendrait diverses organisations. « Q » soutient que les médias agiraient dans leur immense majorité sous l’influence de celles-ci, expliquant que l’opération Mockingbird (une opération de la CIA destinée à infiltrer les médias), serait on ne peut plus active aujourd’hui.
En ce qui me concerne, les faits allégués par « Q » me semblent amplement plausibles. « Q » pourrait être un personnage fictif et ça ne changerait rien au résultat auquel nous assistons présentement: un mouvement patriotique et révolutionnaire se lève aux États-Unis. Selon le Time Magazine, « Q » fait partie des 25 personnes les plus influentes au monde sur internet, ce n’est tout de même pas banal! Le site https://qanon.pub/, qui compile plus de 1800 publications de « Q », reçoit 7 millions de visites par mois.
Bien sûr, la montée de ce « mouvement conspirationniste » associé aux « fake news » est une masturbation intellectuelle pour les journalistes et ça fait couler beaucoup d’encre!
Nous sommes rendus à une époque où ce n’est plus que quelques groupes d’individus qui croient que les gouvernements, les institutions et les médias mentent, mais un large pourcentage de la population qui a perdu confiance et qui en a ras le bol. Cette indignation populaire s’est fait entendre par l’élection de Donald Trump et la suite, je crois, ne peut être autre chose que la révolution civile avant les prochaines élections. L’État profond a vu passer Trump par les trous du filet et fait tout en son pouvoir pour tenter de noyer le poisson, mais leurs multiples tentatives sont vaines et je dirais même que Trump file à toute allure. Les élections de mi-mandat nous donnerons un bref aperçu du pouls des Américains, mais j’ai la nette impression que la grogne populaire va monter en flèche tout comme la popularité de Trump. Il ne faudrait toutefois pas se mettre la tête dans le sable et s’imaginer que le drapeau américain flottera sur toutes les devantures de maisons avec les Américains, une bière à la main, célébrant la fin du règne de l’État profond: jamais les ennemis de l’administration Trump ne vont capituler, quitte à accuser les Russes d’avoir mis une bombe sous la Maison Blanche!!!
Share.

About Author

Leave A Reply